Julien Collinet (France)

J’ai décidé d’étudier au Politecnico car ma faculté d’origine ne présentait que trois établissements et après avoir parcouru les sites web de chacune des écoles, mon choix s’est orienté vers le Politecnico di Torino.

Au Politecnico j’ai réalisé une “laurea specialistica in ingegneria informatica” pour valider mon Master 2. Je suis resté à Torino pendant neufs merveilleux mois.

En ce qui concerne la langue italienne, elle n’est pas si difficile que l’on puisse penser. Certes au départ il y a une période d’adaptation mais les analogies entre la langue française et italienne se repèrent très vite. Le plus important est de bien étudier lors des cours d’italiens en début d’année.

Les seuls problèmes que j’ai rencontrés sont la recherche de logement et l’adaptation aux examens. Pour le logement il ne faut pas avoir peur de téléphoner et de visiter les appartements. Beaucoup de gens connaissent la langue française à Torino. Pour les examens il suffit juste de se donner les moyens et de ne pas hésiter à aller parler aux professeurs, ils sont très agréables et disponibles.

Mon appréciation générale de ma période passée au cœur de l’ex-ville olympique est très bonne. J’ai découvert une splendide ville du nord de l’Italie avec une culture très riche. Le Politecnico rassemble des étudiants de toute l’Italie et du monde entier ce qui permet de connaître encore plus de cultures et coutumes traditionnelles.

Les aspects les plus important de mon expérience à Torino sont l’ouverture d’esprit vis-à-vis du monde qui nous entoure grâce à la culture et les rencontres le tout dans un cadre studieux ou les connaissances d’ordres générales et techniques sont améliorées.
Les gens ici sont très sympathiques, ouverts et disponible pour vous aider dans quelconques circonstances. Juste un conseil pour passer un agréable séjour: «ne pas s’enfermer sur soi même !».

© Politecnico di Torino - Credits